Cruelle désillusion pour Sélestat…

Cruelle désillusion pour Sélestat…

Dans une salle du CSI pleine comme un oeuf et qui affiche guichets fermés pour cette sixième journée de la Lidl Starligue, Sélestat accueillaient Cesson-Rennes ce mercredi soir. Dos au mur après cinq défaites, les Alsaciens n’avaient d’autres choix que de s’imposer pour lancer une première dynamique dans cette saison 2016/2017.

Très rapidement les hommes de Christian Gaudin prennent les commandes en imposant le rythme de ce début de rencontre. Après douze minutes de jeu, le SAHB mène pour la première fois de la partie par deux buts d’avance (5-3). Malgré un niveau supérieur aux joueurs adverses, les violets vont une nouvelle fois montrer des signes de faiblesse qui vont offrir l’opportunité à Cesson-Rennes de revenir au même niveau sur le tableau d’affichage (10-10 après 29 minutes de jeu). Sur un arbitrage quelque peu douteux, Sélestat se voit refuser un corner évident et ainsi offrir une dernière offensive aux visiteurs en première période, infructueuse. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul.

De retour sur le terrain, la bande à Olivier Jung va connaitre un nouveau trou d’air et va laisser Cesson-Rennes mener la danse (12-10). Grâce  à un Bart Ravensbergen des grands soirs, les violets parviennent à recoller au score (12-12). Mais l’imprécision et le déchet prend le pas dans les rangs bas-rhinois. A treize minutes de la fin du match, Cesson-Rennes mène 16-13. Les hommes de Christian Gaudin ne trouvent pas les solutions pour insuffler une véritable spirale positive et ratent six jets à 7 mètres. Ce qui aurait largement suffit à caracoler en tête… Au final Sélestat s’incline 21 à 19

A trois minutes de la fin, le SAHB est mené de trois buts, Geutfreund a l’occasion de redonner l’espoir au public sélestadien avec un neuvième penalty, mais ce sera un septième échec pour les locaux… Ce mercredi soir, le club du centre Alsace concède une sixième défaite en autant de matchs de championnat. Le 12 novembre prochain, Sélestat se déplacera à Saran dans un match de la peur…