Les vacances au soleil se terminent mal pour le FC Mulhouse

Les vacances au soleil se terminent mal pour le FC Mulhouse

Le FC Mulhouse voulait aller dans les îles pour se qualifier et créer des liens entre joueurs, il n’aura reussi à ne faire n’y l’un ni l’autre. Pourtant, l’espoir de rencontrer une L1 en battant l’Excelsior St Joseph n’avait rien d’une montagne insurmontable. (Crédit photo @LAFA)

Les 45 premières minutes, les alsaciens n’auront rien montré ou si peu. Coach Priou remontra quelques bretelles à la pause. En attandant, les pensionnaires de DH en avaient profité pour ouvrir la marque dès la 7ème minute de jeu d’une tête rajeuse suite à une longue touche. Le second acte, les mulhousiens domineront outrageusement les débats et seront récompensés à un quart d’heure de la fin par Adrien Baur d’une très belle frappe croisée. Plus rien ne sera marqué.

Passons rapidement sur les trente minutes de prolongations où il n’y aura rien à se mettre sous la dent si ce n’est cette main mulhousienne aux 16m dans les arrêts de jeu qui ne sera pas sifflée par l’arbitre central.

La séance de tirs au but sera dantesque. Tandis que les deux tireurs locaux marquent leurs tentatives, les deux premiers mulhousiens voient la barre et le gardien repousser le ballon. Pour mettre un peu de suspense dans cette ensoleillée après midi de coupe de France, le troisième joueur de l’Excelsior rate sa tentative imité quelques secondes plus tard par le troisième alsacien. Les rouges ne laissent pas passer l’occasion de se qualifier pour les 32èmes en marquant un troisième tir au but et s’imposent au final (3-0 tab).